zèbre zèbres combat noir blanc

La Fondation

Proclamation de la Déclaration

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Proclamée solennellement le 15 octobre 1978 dans la Grande Salle de l’UNESCO devant 2 000 personnes, dont son directeur général Amadou-Mathar M’Bow et les ambassadeurs de 14 pays, la Déclaration universelle des droits de l’animal (DUDA) est probablement l’un des événements les plus marquants du siècle pour la cause animale.

Traduite dans plusieurs langues, dont l’arabe et le russe, la DUDA introduit une réflexion éthique qui dépasse le sentiment de compassion, de sorte qu’à la « protection » de l’animal se substitue le « respect » de l’être vivant. Une mutation profonde qui fait de ce 15 octobre 1978 une date historique dans l’évolution des rapports entre l’homme et le monde animal : la DUDA propose à l’humanité une conduite morale l’amenant à retrouver sa place parmi les espèces vivantes, dans le respect des équilibres naturels, condition fondamentale de sa propre survie.

Cette nouvelle façon d’appréhender nos rapports aux animaux quels qu’ils soient, domestiques, sauvages libres ou captifs, a attiré l’adhésion de personnalités et d’intellectuels peu mobilisés par la classique « protection », parmi lesquels des académiciens français (Marguerite Yourcenar, Jacques Soustelle, Thierry Maulnier, Etienne Wolff, René Huygue, R. P. Ambroise Carré), des membres de l’Académie des sciences (Marcel Bessis, Pierre-Paul Grassé, Édouard Boureau, Jean-Claude Pecker), des hommes politiques (Edgar Faure, Edgard Pisani), des personnalités du monde artistique et littéraire (Léonor Fini, Serge Lifar, Jean Mercure, Olivier Messiaen, Claude Simon – prix Nobel de littérature).

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

ACTUALITÉS