La Fondation

Mission

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

La Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences (LFDA) fête en 2017 ses 40 années d’existence. Depuis ses débuts, pour faire progresser la cause animale, elle s’applique à améliorer la condition des animaux grâce aux progrès de la science traduits dans l’évolution du droit.

Centre d’études, de réflexions et d’informations pluridisciplinaires scientifiques et philosophiques et de propositions juridiques, la LFDA vise, pour un juste équilibre, à adoucir les rapports entre l’espèce humaine et les autres espèces animales.

Dans toutes ses démarches,  la LFDA s’appuie sur les Sciences, sciences de la vie, comme sciences humaines, historiques, sociales ou économiques, pour motiver et susciter la réflexion philosophique de l’Ethique, laquelle justifie à son tour l’instauration d’un Droit Animal moderne. Ce programme d’élaboration d’un Droit Animal, établi au nom de l’Ethique, justifiée elle-même par les Sciences, pour « intellectuel » qu’il soit, ne laisse pas de côté le sentiment d’immense compassion pour ces êtres vivants sensibles que l’homme s’acharne à mal traiter, alors qu’il lui suffirait de penser à agir avec douceur.

Dès 1978, la Déclaration universelle des droits de l’animal, corédigée par la LFDA, a inscrit dans une charte éthique les principes directeurs de son action : en proclamant la place de l’être humain au sein du règne animal, nous passions d’une ère où l’animal devait être protégé, telle une chose fragile, à une ère où il devait être respecté. Pour la LFDA, c’est la seule façon de rétablir un juste équilibre entre l’homme et la nature.

Depuis, la LFDA mène des actions contre un élevage industriel qui ignore les besoins et le bien-être des animaux, la captivité des animaux sauvages, la chasse et la pêche de loisir, les abus de l’expérimentation, avec des succès qui ont pu changer la vie de millions d’animaux, comme celui obtenu par l’étiquetage du mode d’élevage des poules sur les boîtes d’œufs. À cela s’ajoute une mission d’information et d’éducation qui s’adresse à tous, citoyens, spécialistes, profanes ou simples curieux.

LES 4 DROITS FONDAMENTAUX DÉFENDUS PAR LA LFDA

  1. Le droit pour toute espèce de ne pas disparaître par la faute de l’homme.
  2. Le droit pour tout animal apte à éprouver des émotions ou à ressentir la douleur de ne pas subir par la faute de l’homme de souffrances évitables.
  3. Le droit pour tout animal de ne pas être tué ou atteint dans son intégrité physique par l’homme sans nécessité.
  4. Le droit pour tout animal tenu sous la dépendance de l’homme de bénéficier d’un bien-être conforme à ses impératifs biologiques et comportementaux spécifiques.

Quelles sont les missions de la Fondation LFDA ?

  • Faire reconnaître 
    dans le code civil et le code de l’environnement, la nature  d’être sensible à tout animal, vertébré ou invertébré apte à ressentir la douleur, comme à éprouver des émotions.
  • Faire connaître, améliorer et étendre 
    les législations et réglementations nationales, communautaires et internationales visant à préserver de la disparition les espèces animales vivant à l’état  de liberté et à garantir le bien-être, la santé et la sécurité de tous les animaux, domestiques ou sauvages détenus 
    ou utilisés par l’homme.
  • Veiller à l’exécution stricte 
    des lois et réglementations de protection animale.
  • Soutenir, développer, réaliser
    des études et recherches  pluridisciplinaires scientifiques (biologiques, sociologiques, économiques, historiques), juridiques, philosophiques, littéraires ou artistiques, portant sur les relations entre l’homme et les animaux,  et visant à valoriser  le respect du bien-être animal comme de la préservation de la biodiversité animale.
  • Promouvoir, diffuser, mettre en œuvre 
    des informations, formations et enseignements fondés sur l’éthique liée à la connaissance et au respect de la vie animale.
  • Coopérer à la réalisation de ces objectifs
    avec les parlementaires, les pouvoirs publics et les instances nationales, supranationales ou internationales, les établissements d’enseignement et de recherche, les organisations non gouvernementales de protection des animaux, ainsi que les corps professionnels concernés par les animaux.

Devenue une organisation de référence reconnue pour son sérieux et sa rigueur, la LFDA continuera à mettre ses connaissances et son expertise au service des animaux tant qu’ils continueront à être frappés par la violence et l’injustice.

Louis Schweitzer, président de la LFDA

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

ACTUALITÉS