Animaux d’élevage

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

En France comme dans le reste de l’Europe, les modes d’élevage industriels prédominent. Les progrès scientifiques ont permis d’augmenter la productivité au détriment des animaux. Les transports sont multipliés pour approvisionner en quantités toujours plus grandes des abattoirs où le respect de l'animal n'est pas toujours la priorité.

L’espèce humaine est comme d’autres espèces animales, telles le chimpanzé, une espèce omnivore et prédatrice. Tuer un animal pour s’en nourrir ou nourrir un autre animal sous la dépendance de l’homme, est majoritairement admis comme moralement non condamnable.

En revanche, faire souffrir un animal en lui imposant des conditions d’élevage incompatibles avec la satisfaction de l’ensemble de ses besoins physiologiques et comportementaux, ou en le soumettant à des conditions de transport et d’abattage stressantes et/ou douloureuses est absolument contraire à l’éthique qui suppose de respecter la nature d’êtres sensibles des animaux, c’est-à-dire leur capacité de ressentir la douleur comme à éprouver des souffrances.

Elevage

La production industrielle est source de mal-être pour les animaux. Entassés, ils ne peuvent se comporter de façon satisfaisante et développent des troubles du comportement à l’origine de la mise en place de pratiques mutilantes.

Lire la suite

Transport

Les animaux sont quelquefois transportés vivants sur de très longues distances, de façon incompatible avec leur bien-être. Le transport de carcasses réduirait la souffrance animale liée au transport.

Lire la suite

Abattage

Toute source de douleur et de souffrance doit être supprimée à l’abattage. Un meilleur respect des normes et le développement de méthodes d’étourdissement plus efficaces sont indispensables.

Lire la suite
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

ACTUALITÉS