Élections législatives 2007: la cause animale entre en campagne

A l’occasion des élections législatives de juin 2007, la Fondation Ligue française des droits de l’animal demande à ses correspondants et donateurs  de l’aider à faire entrer la cause animale dans la campagne électorale.

La Fondation les invite à interroger les candidats de leur circonscription soit par écrit, soit lors de réunions électorales sur leur disposition à s’engager, s’ils sont élus à la députation, à présenter ou de soutenir les cinq propositions suivantes:

  • Lors de la discussion et du vote du budget du ministère chargé de la recherche, prévoir une ligne budgétaire spécialement destinée à la recherche, à la multiplication et à la mise en œuvre des méthodes expérimentales alternatives évitant d’utiliser les animaux vivants comme modèles biologiques.
  • Lors de la discussion et du vote du budget du ministère de la justice, prévoir une ligne budgétaire spécialement destinée à la création, auprès du tribunal de grande instance de chaque capitale régionale, d’un poste de substitut spécialisé dans le droit de l’animal et le droit de l’environnement.
  • Dans la redistribution des aides au développement rural et des subventions européennes privilégier les petites exploitations de l’élevage familial, l’agriculture biologique et l’écotourisme dans le cadre du programme de développement rural de l’hexagone.
  • Multiplier et étendre les territoires où la nature est intégralement préservée, en métropole et en outre mer.
  • Interdire la présence des mineurs aux spectacles et loisirs qui impliquent blessures et mise à mort d’un animal.

Voir l’intégralité des réponses (Pdf à télécharger (LIEN MORT)) des candidats communiquées à ce jour à la Fondation LFDA.

Par ailleurs, afin d’informer pleinement les électeurs pour qui la cause animale est suffisamment importante pour peser sur leur choix électoral, la Fondation rend publiques la liste des députés sortants demandant l’abolition de la corrida (Pdf à télécharger (LIEN MORT)) et, à l’opposé, les listes des députés sortants soutenant activement la chasse, la corrida, et le gavage pour le foie gras (Pdf à télécharger (LIEN MORT)).

Enfin, dans le cadre d’une action inter associative coordonnée par la Société Protectrice des animaux, la Fondation Ligue Française des Droits de l’Animal, conjointement avec quatre autres organisations, ont remis aux responsables des groupes parlementaires sortants un dossier documenté «Élections législatives 2007», leur demandant de soutenir 16 autres   propositions visant à:

  • établir le régime juridique général de l’animal basé sur sa nature d’un être sensible;
  • améliorer les conditions d’élevage, de transport et d’abattage des animaux destinés à la consommation et l’information des consommateurs;
  • réduire les expérimentations scientifiques sur les animaux vivants, notamment par la multiplication des méthodes d’expérimentation sur cultures cellulaires;
  • interdire   le commerce des animaux de compagnie par petites annonces et dans les animaleries;
  • interdire la tauromachie et les combats de coqs;
  • interdire la présence d’animaux d’espèces sauvages dans les cirques.

ACTUALITÉS