La LFDA et 3 autres ONG quittent le comité d’éthique du CIV

  • L’hebdomadaire La lettre de l’expansion du 18 avril 2011 informe que l’Oeuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoir, le Conseil National de la Protection Animale et la LFDA ont quitté le comité d’éthique du Centre d’Information des viandes (CIV), notamment en raison de la campagne de spots “radio ” Soyons Ferme ” sur les élevages porcin et bovin en France, présentés comme de dimension artisanale et non de manière mensongère pour les associations.

 

  • L’hebdomadaire Charlie Hebdo du 22 décembre 2010 annonçait déjà de son côté dans un article signé Luce Lapin que ces 3 associations et la Confédération nationale des sociétés protectrices des animaux, avaient démissionné du comité d’éthique du CIV où ils siégeaient aux côtés de 2 autres ONG de protection animale (SPA et PMAF) et le bureau de la protection animale de la DGAL du ministère de l’alimentation et de l’agriculture.

Intervenu les 6 et 7 décembre, ce départ de 4 ONG sur 6 de ce comité, conçu comme un lieu d’échanges entre des ONG de protection animale et les professionnels des filières sur le respect du bien-être animal dans les conditions d’élevage, le transport et l’abattage, est motivé essentiellement par l’opposition des professionnels à l’étiquetage du mode d’abattage (avec ou sans étourdissement) et le lancement récent sans aucune concertation avec les ONG de la campagne de communication du CIV “Soyons ferme”, faisant la promotion des viandes françaises en les présentant comme issues d’une production fermière et non industrielle.

ACTUALITÉS