Mieux protéger l’avifaune de la Côte d’Azur

Le quotidien Nice matin du 5 mars 2008 fait état des mesures de protection, notamment des oiseaux  mises en place ou recommandées par la fondation LFDA.

” Depuis une vingtaine d’années, des points d’eau ont été installés dans les bois de Notre –Dame de la Garoupe pour les oiseaux et les écureuils, à l’instigation de la Ligue française des droits de l’animal, dont la correspondante régionale est l’Antiboise Paule Marchisio. 

Ces équipements, déjà anciens, et dont les amis de la nature ont pu constater l’utilité, auraient  bien besoin aujourd’hui d’être restaurés. La ligue régionale souhaite donc que la mairie prévoit ces petits travaux. 

Ce n’est pas une priorité absolue bien-sûr, mais cela coûte trois fois rien, et comme j’apprends que des travaux sont prévus dans ce secteur, je pense que l’on pourrait en profiter pour restaurer ces abreuvoirs explique Mme Marchisio.

La Ligue des droits de l’animal demande également que l’on tienne compte des périodes de nidification pour effectuer le débroussaillage. A trois semaines près en effet, on massacre des couvées entières ou, au contraire, on permet aux oiseaux d’assurer leur descendance.

Il faut donc y penser, que l’on soit un jardinier amateur ou un professionnel responsable des espaces publics.”

ACTUALITÉS