Billet de Louis Schweitzer: le comité d’honneur de la fondation s’élargit

©CNOV

Billet du président • Revue n°101 (Avril 2019)

Le comité d’honneur de la LFDA s’élargit

Plusieurs événements récents sont venus confirmer l’autorité morale, la force et l’impact de notre fondation. Quatre personnalités de premier plan ont rejoint le comité d’honneur de la fondation LFDA :

  • M. Robert Badinter, ancien Président du Conseil constitutionnel, autorité morale et juridique incontestée ;
  • M. Nicolas Hulot, ancien ministre, le plus emblématique des défenseurs de l’environnement en France ;
  • M. Jean-Marc Sauvé, qui a été de 2006 à 2018, en tant que vice-président du Conseil d’État, le premier fonctionnaire de France ;
  • M. Bernard Stirn, président (h) de la Section du contentieux du Conseil d’État, dont la compétence et le savoir en droit administratif font autorité.

Notre comité d’honneur témoigne de la force et de la persévérance de notre action au service du progrès du droit des animaux.

Voir la liste complète du comité d’honneur

L’Ordre des vétérinaires crée un comité d’éthique

C’est en raison de l’autorité reconnue à la LFDA que j’ai été appelé à présider le Comité d’éthique de l’Ordre national des vétérinaires qui a été créé par le Conseil de l’Ordre à la fin de 2018 et qui a tenu sa première réunion en mars. Ce comité dont les thèmes sont “animal, environnement, santé” donnera des avis adressés à l’ensemble des vétérinaires de France. Il témoigne de l’engagement de l’Ordre en faveur du bien-être animal, sous l’impulsion notamment de Michel Baussier, ancien président du Conseil de l’Ordre et administrateur de la LFDA. Les vétérinaires, médecins des animaux et protecteurs de la santé humaine, jouent un rôle essentiel et irremplaçable en faveur du bien-être et de la bientraitance des animaux, à la fois par leur action médicale directe de soin et de surveillance, et par leur influence sur tous les propriétaires d’animaux, qu’il s’agisse d’animaux de compagnie ou d’animaux d’élevage.

De même, la LFDA est reconnue comme le porte-parole légitime des grandes associations ayant pour objet d’améliorer la condition des animaux en France. C’est ainsi que le président de la LFDA a été désigné comme membre représentant tous les organismes de défense de l’animal au Conseil national de l’alimentation.

Enfin, je souhaite pour conclure souligner le remarquable succès de l’action engagée à l’initiative de la LFDA pour créer un étiquetage portant sur le bien-être des animaux d’élevage. L’association qui pilote cette opération a été rejointe par les Fermiers de Loué et les Fermiers du Sud-Ouest. Elle a décidé d’engager, à l’image de ce qui a été fait pour les poulets, des travaux pour parvenir à un étiquetage bienêtre des porcs et des lapins.

Louis Schweitzer

ACTUALITÉS