Compte-rendu d’activités 1991

Une vaste diffusion de la Déclaration Universelle des droits de l’Animal est effectuée auprès des Procureurs de la République, des Présidents de Tribunaux de Grande Instance, des milieux philosophiques et littéraires, des Recteurs et Inspecteurs d’Académies.

À la suite de l’audience accordée par le Cabinet de Pierre Beregovoy, la LFDA et le Comité réformiste anti-corrida obtiennent que la TVA soit appliquée à la corrida au taux général; à la suite de cette intervention, un “office” nîmois chargé de redistribuer les bénéfices des corridas a été dissous, et le Club taurin de Floirac (33) a subi un contrôle fiscal.

La LFDA édite le n° 1 de son Bulletin d’Information.

Le ministère de l’éducation nationale informe la LFDA que la Direction des programmes est disposée à inclure dans les programmes scolaires “les notions éthiques et écologiques” exprimées dans la Déclaration Universelle.

La LFDA prépare avec la Ville de Paris et la Ville de Gramat (Lot) un programme éducatif de “classe verte”.

ACTUALITÉS