Compte-rendu d’activités 2001

La LFDA et le ROC diffusent un appel aux Japonais résidant en France, dénonçant la responsabilité du Japon dans le massacre des éléphants et des cétacés.

Elle est reçue au ministère de la culture pour son dossier sur le cirque, au ministère de l’environnement pour la reconnaissance à l’animal sauvage de son statut d’être sensible, au ministère de la recherche pour la protection des invertébrés.

Elle lance avec le ROC et 30 Millions d’Amis une pétition en faveur de l’éléphant.

La LFDA édite un fascicule spécialement consacré à la protection du cheval.

La LFDA remet le nouveau Prix A. Kastler des droits de l’animal, dans la section littérature et journalisme.

Elle multiplie les articles et les interviews sur l’éthique, l’élevage le cirque, le foie gras; à l’occasion des fêtes de fin d’année, elle diffuse un dossier “Non au foie gras”.

Avec l’UMR de philosophie des sciences de Paris 1 et le CNRS, elle organise le Colloque “Les spécificités de l’animal humain”.

La LFDA est cooptée comme membre de la WSPA (World Society for protection of Animals) et son président est nommé “Advisory Director ” de la WSPA pour la France.

ACTUALITÉS