Compte-rendu d’activités 1993

La LFDA met en place une commission composée de juristes, de philosophes et des scientifiques, chargée d’étudier les modifications à apporter au Code civil et au Code pénal propres à distinguer l’animal de la chose, et à rédiger une proposition de loi.

Parallèlement, elle étudie la modification de la loi de 1976 sur la protection de la nature, afin d’y faire reconnaître la nature “d’être sensible” de l’animal sauvage.

Elle organise une table ronde sur le thème de la “sensibilisation des étudiants vétérinaires à la protection de l’animal”. 

La LFDA fait l’acquisition du local qui sera son siège, rue Claude Bernard

ACTUALITÉS