Billet de Louis Schweitzer

Billet Louis Schweitzer

Les colloques qu’organise la LFDA ont un double objectif :

  1. permettre des échanges de haut niveau entre personnalités, savants, penseurs, responsables associatifs, syndicaux, politiques et administratifs, concernés par le bien-être animal, afin de faire progresser la réflexion ; les actes de nos colloques témoignent de leur qualité ;
  2. faire progresser la condition animale en s’inspirant de la Déclaration des droits de l’animal dont la LFDA a établi la version actuelle en 2018.

Ainsi le colloque de 2019 « Droits et personnalité juridique de l’animal » a entendu Monsieur Robert Badinter, membre du comité d’honneur de la LFDA, proposer la création d’un défenseur des droits des animaux. Cette proposition a été reprise depuis par nombre d’élus et d’associations.

Le colloque de 2020 « Le bien-être animal et l’avenir de l’élevage » a notamment réuni le ministre de l’Agriculture, M. Julien Denormandie, et la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Mme Christiane Lambert, pour parler du bien-être des animaux d’élevage, qui est évoqué dans les articles 3, 4 et 5 de la déclaration.

Le colloque de 2021 consacré aux animaux sauvages en liberté a traité des articles 1 et 4 de la déclaration. La ministre de l’Environnement et des experts de haut niveau ont évoqué des pistes d’action ; l’enjeu premier est d’obtenir que les actes de cruauté visant les animaux sauvages en liberté soient prohibés par la loi.

Le colloque de 2023 sera consacré à l’éducation qui doit, selon la loi du 30 novembre 2021, sensibiliser les élèves au respect des animaux de compagnie. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, M. Pap Ndiaye, a accepté d’intervenir au colloque et que son ministère participe à la préparation du colloque qui portera non seulement sur les animaux de compagnie, mais sur tous les animaux sensibles.

L’enjeu est majeur, car l’éducation est un élément essentiel de tout progrès. Nous espérons que le colloque fera non seulement un état des lieux, mais qu’il tracera des voies de progrès qui seront effectivement mis en œuvre dans le cadre de l’enseignement moral et civique, ainsi que dans les enseignements des sciences de la vie et de la terre.

Toutes les contributions de nos lecteurs à la réflexion pour préparer ce colloque sont les bienvenues et nous serions heureux que le moment venu ils acceptent d’y assister.

Louis Schweitzer

ACTUALITÉS